les mésaventures de Marie

Le Poisse-Express entre en gare

Changement de gare

Cette semaine, je vous présente la dernière partie ( enfin ) de mon périple en train.
Je vous ai quitté à la gare Saint Lazare où nous sommes finalement arrivées avec 5 heures de retard.
Nous sommes à présent gare de Lyon pour prendre notre train retour pour Annecy.
Ma collègue , elle, ne prendra pas le même que moi.
Pour le moment, nous avons eu a gérer le changement de billets puisqu’ils n’étaient plus valides, dû au retard.
J’ai pu constater qu’à la SNCF, même lorsque le problème ne vient pas de toi, tu es tout de même en tort !!
Nous avons vraiment peiné à modifier ces satanés billets.
Heureusement, le contrôleur de notre train avait laissé un gentil mot qui fut tout juste notre laissé-passer .
Le guichetier nous a seulement mis un cachet sur les anciens et avec un air suspicieux en plus !!
Nos billets en poche, nous attendons nos trains respectifs, pas très sereines.
Il faut avouer que nous n’en pouvons plus et que notre seul but est de rentrer.

Le dernier train

Il est à présent 19h, ma collègue est déjà partie et je monte dans mon train.
Je présente mon billet taggué à la contrôleuse qui me demande d’attendre au bar car je n’ai pas de place dans ce train.
Je suis dépitée car cette situation n’est pas de mon fait et je me retrouve à attendre debout durant 3 heures de voyage ( le bar est plein ).
Le train quitte la gare et au bout d’un quart d’heure, je vis le moment le plus agréable de cette journée .
La contrôleuse vient me chercher avec un grand sourire : «  madame, vous pouvez me suivre , je vous ai trouvé une place . »
Avec un sourire pareil je suis confiante !!
Je la suis et me retrouve en première classe dans un fauteuil confortable .
Je suis tellement heureuse !!
Enfin un peu de réconfort !!
Je passe 2h30 à rêvasser, me reposer et finir mon roman .
Malgré tout, ma poisse me poursuit jusqu’à la fin .
En effet, étant tranquillement installée dans mon confortable siège, je suis sortie de mes rêveries par l’arrêt brutal du train.
Nous restons là, en pleine campagne durant 30 minutes.
MAIS POURQUOI !!
Je veux juste rentrer chez moi !!
Finalement , lorsque je suis au fond du gouffre, le train repart .
Des jeunes avaient lancé de multiples projectiles sur la voie ferrée, d’ou l’attente.
Il est 23h30, j’arrive en gare d’Annecy, épuisée mais un élan de bonheur m’envahit.
Je suis chez moi, je vais pouvoir décompresser dans Ma maison, dans Mon canapé.

Aujourd’hui, ce séjour est un mauvais souvenir qui impressionne mes interlocuteurs .
Comment, peut-on cumuler autant de malchance en si peu de temps !!

Je ne suis très certainement pas la seule qui vit ce genre de situation, peut-être vous ?

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *