Marie est un zèbre

Naïveté et Douance


Naïfs ou pas naïfs ?

Vous est-il déjà arrivé de croire aux mensonges de quelqu’un, même s’ils sont complètement invraisemblables ?

Et bien, cette semaine, je vais aborder le thème de la naïveté.

Ceci sera également l’occasion de parler d’un sujet qui reviendra régulièrement : la Douance.J’ai appris, il y a de cela quelques mois, que je faisais partie des 2,5 % de la population appelés hauts potentiels, surdoués, etc.

Jeanne Siaud-Facchin, nous appelle les zèbres et comme beaucoup, cela me convient bien mieux.

Je parlerais régulièrement, de nos caractéristiques car au delà du QI, c’est bien notre affectif qui nous fait aussi agir de manière particulière .

je vais donc abordé la naïveté en général et celle du zèbre, en particulier.

Quant à moi, elle me colle à la peau depuis ma plus tendre enfance.

Qu’est-ce que la naïveté ?

Tout d’abord, reprenons la définition du Larousse :

« Simplicité et ingénuité de quelqu’un qui exprime naturellement et avec confiance ses sentiments. »

Je ne vois pas de connotation négative pour le moment.

Voici à présent, la seconde partie de la définition :

« Crédulité de quelqu’un qui résulte de l’inexpérience, de trop de confiance allant jusqu’au ridicule. »

Celle-ci est déjà beaucoup moins sympathique.

Les naïfs sont souvent considérés comme des ignorants voir des idiots.

Pour autant, le naïf n’est pas cynique, il croit en l’être humain puisqu’il est capable d’accepter sans arrière-pensée, les mensonges qu’on va lui dire.

Et lorsque la naïveté est une particularité des zèbres, cela dérange encore plus.

Comment peut-on imaginer, que quelqu’un de sois-disant très intelligent , croit de manière si candide en une telle énormité .

Comme le dit Jeanne Siaud-Facchin, le zèbre garde son âme d’enfant.

J’ai cru en tellement de choses improbables dans ma vie, et avec une assurance certaine, sûre que la personne en face de moi disait la vérité.

Cela va de mes années Lycée ( et bien avant aussi !! ) où je croyais en cette amie qui m’assurait, plusieurs vacances de suite, que si je ne recevais pas ses cartes postales c’est que le facteur les volait pour garder les timbres.

Jusqu’à l’âge adulte avec ce collègue ( au demeurant adorable ) qui m’expliquait que dans sa jeunesse, il avait été chef de gang.

J’ai personnellement , à cet instant précis ou mon interlocuteur parle et me raconte une histoire ahurissante, l’envie d’y croire.

C’est peut-être, comme l’explique Jeanne Siaud-Facchin, « que l’on continue à croire, comme un enfant. On croit au merveilleux, au magique. De la vie, des rencontres, des possibles. »

Cette capacité à imaginer que l’extraordinaire pourrait être vrai, et après tout pourquoi pas.

Par principe, le zèbre cherche toujours à avoir des preuves pour tout et n’importe quoi.

Vous devez lui expliquer par A+B, le pourquoi des choses.

Et c’est ce paradoxe de ne pas soupçonner une seule seconde, que l’autre ment qui est inconcevable pour le tout un chacun.

Cependant, une fois le mensonge découvert, la confiance est partie.

Même, si je suis capable de continuer une relation amicale avec un menteur, le doute subsistera systématiquement.

Pour conclure cette brève ( j’aurais pu vous en parler des heures durant mais je me retiens ) explication sur la naïveté, j’aime à dire que je suis fière de cette particularité.

Et vous, êtes vous des naïfs ?

Spread the love

8 thoughts on “Naïveté et Douance

  1. Hello. I have checked your marielapetitemadeleine.fr and i see
    you’ve got some duplicate content so probably it
    is the reason that you don’t rank hi in google. But you can fix this issue fast.
    There is a tool that creates articles like human, just search in google: miftolo’s tools

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *